Dossier : Chambres de germination

Généralement les chambres de germination sont composées d'un équipement qui permet de maintenir la température entre 15°C et  35°C (tous dépend de l'emplacement de la pépinière et de la nature des plants traités). Aussi, ont peut citer d'autres composants comme: circulateurs internes qui fait circule l'aire, système d'humidification et, normalement, un panneaux de commandes. Sans ignorer, l'importance du taux de lumière au sein de la chambre et aussi le classement et l'organisation des plants toujours au sein de la chambre.

Cette chambre est une structure dont les paramètres de l’environnement (lumière, température, humidité) sont contrôlés avec précision. Le contrôle de l’environnement peut se faire par de simples thermostats, des minuteries ou par des contrôleurs informatiques.

Toutefois, il faut pas attendre la levée complète des semences dans la chambre de germination. Sous une surveillance régulière, les plants sont retirés de la chambre de germination au moment ou la radicule fait son apparition dans une période après leurs entrés, généralement, liée au type de plants semis et la qualité des graines.

Les chambres de germination sont principalement, opté par plusieurs professionnels voir l'espace libéré en serre et la maîtrise de cet espace, elles permet aussi d'accélérer la germination donc la disponibilité des plants à la plantation, sans oublier le points le plus important qui renforce les deux derniers avantages, c'est l'homogénéité des plants (des plants plus uniformes). Cependant, les chambres de germination un peut chères, le coût de construction est peu élevé pour le cas d'une chambre de germination complet et moderne.

Aujourd'hui, il y a assez de formes de chambres de germinations, modernes avec pleines de techniques, renforçant l'intérêt de ces chambres. Sauf qu'elles sont un peut limité et un peu plus chères et non pratique pour des pépinières avec des grandes productions.

Pour un programme de semis plus pressé et plus large, la pépinière est obligé d'installer une ou plusieurs chambres de germination, en prenant en considération quelques points.

D'après Claude Vallée,Gilbert Bilodeau,Cégep Joliette-De Lanaudière,I nstitut québécois du développement de l'horticulture ornementale, dans sont livre : " Les techniques de culture en multicellules" cite :
Il existe autant de façons de construire une chambre de germination qu'il y a de producteurs. L a plupart sont construits à l'interieur d'une bâtisse attente aux serre (....) Avant la construction, il faut prévoir un certain nombre de choses:

  • La superficie totale requise varie selon la quantité de plants à produire et le calendrier de production ( .... )
  • La durée et le moment de l'utilisation de la chambre au cours de l'année. Une chambre utilisée plusieurs mois par année doit être plus résistante et plus solide q'une chambre ne servant que quelques semaines ( .... )
  • Les différebts régimes de température nécessaires (selon les éspèce produites). La chambre de germination peut parfois etre divisée en secteurs permettant une régie de température par zone ( .... )

  • La disposition des plateaux dans la chambre (chariots ou construction de tablettes fixes).
  • Les aires de circulation l'intérieur de la chambre.
  • L'emplacement de la chambre, tenir compte de la distance et des voies d'accès entre la chambre de germination, le poste de semis, l'aire de culture, etc.
  • Le bufget disponible pour la construction et l'équipenet de la chambre.
  • Les expansions futures.
Toutefois, Il est préférable d’installer la chambre à l’intérieur de la serre pour plus de commodité et éviter qu’un mur soit en contact avec l’extérieur. La toiture extérieure de la chambre devrait être en pente pour évacuer l’eau de condensation provenant des polyéthylène de serre et pour le nettoyage.

Le plafond intérieur doit avoir au plus que 2,50 mètre de haut. Les murs peuvent être fabriqués en bois et son revêtement intérieur est fait d’un matériau lavable (tôle, panneau de fibre de verre) . Le plancher de la chambre devrait être en béton avec une ou des légères pentes et avec un ou des drains. Une porte coulissante de bonne dimension installée sur un rail en acier complète le tout.

Plus la chambre est  isolée et plus la germination est uniforme d’un endroit à l’autre dans la chambre à cause de l’uniformité de la température. Une bonne isolation empêche la condensation sur les parois intérieures, le dégouttement du plafond dans les plateaux et réduit les frais de chauffage.
Le plafond doit être en pente afin d'éviter l'égouttement de l'eau de condensation sur les plateaux.les murs et le plafond doivent être peints en blanc pour bien réfléchir la lumière (si un éclairage artificiel est utilisé),avec une peinture lavable et résistante à l'humidité.L'isolation thermique de la chambre ne doit pas être sous-estimé et ce, même lorsque la chambre est construite à l'intérieur d'une autre bâtisse. Le principe de base d'une chambre  de germination est le contrôle de la température. Une bonne isolation est nécessaire afin de réduire au minimum les fluctuations de température. Un matériau de capacité R-20 est recommandé. Les murs, le plafond, la porte et, au besoin, la plancher doivent être bien isolés.  " Les techniques de culture en multicellules"
L'humidité est crée principalement par unification crée entre l'air et l'eau, par des buses. Il est recommander de placer ces buses sur les murs afin d'éviter dégouttent sur les les plants.
Des buses air/eau créent un brouillard dense dont la température est ajustée par injection de vapeur basse pression dans l'enceinte de décongélation.  (http://www.linguee.fr)
Les chambres de germination sont un technique très importante dans le domaine des pépiniériste, même si on doit prendre en considération et analyser le bénéfice de ces chambre par rapport au coût.

Enregistrer un commentaire

 
Top