Herbes : Le Vétiver

Le Vétiver est une herbe qui n’est pas évasive elle est l’idéal pour la création des haies qui peuvent servir des barrages contre l’érosion, pour marquer les périmètres des champs et pour ‘fixer’ les sols. Le ‘système vétiver’ est utilise mondialement par les cultivateurs pour lutter contre l’érosion, la sécheresse, protéger les sols et les enrichir afin d’augmenter leur production.


Les avantages du vétiver :



  1. Facile a maintenir

  2. Augmente la fertilité des sols (en bénéficient les autres plantes au tour de lui)

  3. Retient l’eau et l'humidité dans le sol avec ses racines, qui réduisent la consommation d’eaux

  4. Avec ses racines il 'fixe' et stabilise le mouvement des sols.

  5. Empêche et même arrête l’érosion, et la perte des sols, par le ruissellement et le vent

  6. Constitue une brise vent efficace

  7. Absorbe et fixe le carbone de l’atmosphère, en contribuant à la lutte contre le chauffage global

  8. Augmente la production de 15-30%

  9. Réduit les attaques par les pestes comme les termites

  10. Peut être une source de ravitaillement pour les animaux

usage du Vétiver:




  • Conservation des sols et des ressources en eaux; Le Vétiver, s’il est planté pour constituer une haie vive dense, et planté pour suivre des contours, constitue, lorsqu’il arrive à maturité, une épaisse barrière herbacée qui agit comme un tampon (au dessus du sol et en dessous), et un distributeur des eaux qui ruissellent d’une pente. Ceci peut réduire de 70% les pertes occasionnés par le ruissellement des eaux de pluie, permet l’absorption de l’eau dans le sol grâce aux racines.


  • Les racines du Vétiver, lorsqu’elles sont plantées dans un sol très pollué à côté de décharges de déchets industriels ont démontré leur efficacité à enlever les produits chimiques dangereux provenant de ces déchets (Paul Truong, “Vétiver System for Water Quality Improvement” The Vetiver Network East Asia and South Pacific Representative, Australia www.vetiver.com).


En Chine le Vétiver est largement utilisé sur des dépôts d’ordures pour stabiliser les sols (pour prévenir que les ordures ne s’éparpillent dans le paysage et pour absorber les produits chimiques dangereux, y compris le plomb contenu dans les batteries usées (taux d’absorption de 90%) et qui s’infiltre dans la nappe phréatique.



  • Le Vétiver peut être utilisé pour un certain nombre d’objectifs pouvant aider à générer des revenus et à lutter contre la pauvreté.Des initiatives en Thaïlande et au Venezuela ont démontré que l’utilisation du feuillage de la plante pour la production artisanale, spécialement pour le marché artisanal haut de gamme, a généré des profits aussi bien pour les artisans que pour ceux qui cultivent la matière première.

« Le Venezuela a commencé avec le Système du Vétiver il ya 10 ans ; son introduction s’est faite par le biais du développement communautaire, en tant que produit artisanal pour les populations démunies en milieu rural. L’impact est impressionnant, et quelque 11.000 personnes démunies tirent profit de revenus générés par des produits d’artisanat à base de Vétiver. La plupart de ces gens ont complètement changé leur vie et ont trouvé une nouvelle confiance en eux-mêmes. » (Grimshaw) 52



  • Le Vétiver une fois arrivé à maturité, en raison de sa solidité et de sa résistance aux insectes, constitue une excellente matière pour les toits de chaume doté d’une longue vie, puisque le feuillage ne se détériore pas vite.






          • L’utilisation des plantes médicinales est très connue dans les traditions sénégalaises et islamiques. Le Vétiver est traditionnellement utilisé pour ses vertus thérapeutiques et aromatiques depuis des temps immémoriaux en Inde, en Indonésie, au Pakistan, au Sri Lanka, au Sénégal

- Au Sénégal, la variété Vetiveria nigritana est traditionnellement utilisée pour calmer le stress causé par l’émotion, comme aphrodisiaque, mais est surtout utilisée et vendue comme un purificateur pour l’eau. Les jeunes filles utilisent une infusion faite à base de racines pour soulager les crampes causées par les menstrues ou après un accouchement, l’eau utilisée nettoie le système reproductif. En Casamance il est utilisé pour accélérer la guérison des blessures et cicatriser les plaies ouvertes.

- En inde, il est utilisé pour traiter les ulcères de la bouche, les furoncles, l’épilepsie, les brûlures, les morsures de serpents, les piqûres de scorpions, la fièvre, les maux de tête, comme fortifiant en cas de faiblesse, un traitement contre les infections urinaires, et une pâte contre les rhumatismes, le lumbago, et les entorses.




    • Les racines du Vétiver contiennent une huile essentielle, l’huile de Vétiver connu aussi sous le nom de « khus oil », qui peut être extraite pour plusieurs usages; Les huiles de Vétiver ont été utilisées comme matière première pour plusieurs produits odorants comme les parfums, y compris pour des marques célèbres, des déodorants, des lotions, des savons, etc.



      • Protection des infrastructures et des zones côtières Un grand nombre d’expériences sont menées dans le monde pour utiliser le Vétiver dans la protection des infrastructures exposés à l’érosion et à la dégradation.
        Le Système du Vétiver a fait ses preuves dans la consolidation de ponts, de chemins de fer, de bâtiments et d’autoroutes, dans des pays allant de la Chine au Vietnam en passant par le Venezuela, Le Salvador, l’Australie, l’Inde, le Congo, et Madagascar, pour ne citer que quelques uns.

Sources des information de cet article :



  1. http://www.vetiver.com

  2. Islam, environnement et usage du Vétiver

  3. L’utilisation de Vétiver dans l’agriculture et l’arboriculture

  4. Vetiver Senegal - Pepiniere Naac Baal

  5. images : http://www.vetiver.com


Noms courants pour le vétiver : :



-Ethiopie/Amharique: Yesero mekelakeya
-Iran/Perse: Bikhiwala, Khas
-Malaisie: Nara wastu, Naga setu, wangi
-Sénégal/ Wolof: Sep, Tiep
Fulani: Toul
Toucouleur: Semban
Mende: Pindi
Sousou: Barewali
Temne: An-wunga ro-gban
-Thaïlande: Faeg


Comment faire une haie de vétiver



Pour commencer, il faut trouver du vétiver. Allez voir dans une pépinière ou un jardin botanique. Ou encore demandez à un vulgarisateur agricole ou une collectivité agricole locale. Ils savent peut-être où en trouver.

Plantez toujours le vétiver au début de la saison des pluies lorsque le sol est humide. Il survivra à des sécheresses qui peuvent durer jusqu'à 9 ou 10 mois.

Vous pourrez planter une ou plusieurs rangées de vétiver le long de la pente de votre champ, en suivant le contour.

Ensuite, vous planterez vos produits entre les rangées de vétiver. Pour commencer, repérez et marquez le contour le long de la pente de votre champ. Il faudra décider quel intervalle séparera les haies pour pouvoir travailler facilement entre elles. Ensuite, labourez un sillon en suivant la ligne. Mettez un peu de compost ou du fumier dans le sillon. Vous allez planter le vétiver dans ce sillon.

Déterrez une touffe de vétiver avec une bêche. Puis séparez la touffe en tiges individuelles avec leurs racines. On les appelle des boutures. Coupez les extrémités de chaque bouture à 15 ou 20 centimètres au dessus de la base. Coupez les racines 10 centimètres en dessous de la base. Cela empêchera le vétiver de se dessécher.

Faites un trou dans le sillon, et mettez deux ou trois plants dans le trou. Tassez bien le sol tout autour. Assurez-vous que toutes les racines sont orientées vers le bas. Plantez la prochaine touffe 10 à 15 centimètres plus loin dans le sillon sur la ligne de contour. Continuez jusqu'à ce que toute la rangée soit plantée.

Attendez quatre à six semaines jusqu'à ce que les plantes s'enracinent. Puis remplissez les trous dans la rangée avec de nouveaux plants. Si vous n'avez pas de nouveaux plants, pliez les tiges d'un plant voisin et enterrez-les dans le trou vide. Taillez les haies à une hauteur de 30 à 50 centimètres. Cela les aidera à bien pousser et les empêchera de faire de l'ombre aux autres cultures.

Il faut couper le vétiver avant qu'il ne fleurisse. Avant que la haie n'ait poussé complètement, vous voudrez peut-être empêcher l'eau de dévaler en dehors de votre champ en creusant un petit sillon juste derrière la haie un mois après l'avoir plantée. Il faudra attendre entre 9 mois et 4 ans avant que votre haie soit bien compacte. Le sol pris derrière la haie de vétiver se formera en terrasse après quelques années.



Fiche technique :  (Source : http://www.sahelpeopleservice.com/wp-content/uploads/2009/10/fiche_technique_3.pdf)


Propriétés :


· La plante possède des tiges raides et droites capables de résister à des écoulements d’eaux et un système racinaire profond, massif et fibreux qui arrête et contrôle l’érosion.
· Les structures de la tige avec leur base sont extrêmement solides.
· Racines riches en huiles essentielle (huile de vétiver douce et odeur plaisante). Ces huiles essentielles sont utilisées en aromathérapie et en parfumerie.
· Libre de maladies mais peut être attaqué par le fusarium durant les grandes pluies continues.


Concurrence spatiale :


· Le vétiver se développe uniquement à l’endroit où il est planté. Sa racine pousse verticalement en profondeur. Il n’est ni invasif ni colonisateur.
· Le vétiver remonte les éléments minéraux et l’eau en surface d’où son intérêt en agriculture
(conservation in situ de l’humidité).


Multiplication :


· Facile à planter en ligne et répond bien à la fertilisation et à l’irrigation avec la production des souches pouvant être éclatées par la suite.


Culture :


· Planter les éclats pendant le début de la saison humide ou les arroser 2-3 mois pendant les autres saisons (le sol doit être bien imbibé d’eau).
· Marquer les points de plantation et repiquer les comme le riz.
· Bien enfoncer les racines vers le bas.
· La distance entre les plants doit être environ de 10 cm. Planter seulement une ligne de vétiver (en cas de mort ou de trouées les remplacer immédiatement).
· Arroser abondamment les plants immédiatement après leur mise en terre.
NB : les plants repiqués en pots ont une meilleure reprise lors de plantations.


Une pépinière de 1 ha peut produire 100 à 150 Kms de haies. Le vétiver peut être considéré comme une plante pionnière. Il est planté afin de modifier l’environnement hostile pour permettre aux plantes endémiques de s’établir naturellement. A cause de ses caractéristiques uniques le vétiver permet d’améliorer les conditions extrêmement hostiles en conservant l’humidité du sol, en arrêtant l’érosion du sol – qu’elle soit éolienne ou hydrique – et enfin en piégeant les graines des sols érodés.

à la pépinière :


Quelques points à respecter pour les pépinières et les plantations de vétiver parus dans le Réseau vétiver (publication du Dr P.K. Yoon de Malaisie).


a) Espèce à planter :

Vetiveria zizanioides est préférable à Vetiveria nigritana (assurez-vous de cette variété. Dyna et CFPE peuvent vous y aider).


b) localisations des sites

- site de la pépinière le plus proche possible des lieux d'implantation
- site près de points d'eau permanente
- site à sol sableux gras


c) Préparation des sols

- utilisation de fumier d'étable ou compost
- labour en profondeur


d) préparation des plants

- une souche peut contenir 40 - 50 tiges
(dans de bonnes conditions climatiques)
- prendre une souche de vétiver, la diviser en éclats individuels contenant des feuilles des tiges et des racines.
Couper les tiges à peu près entre 15 - 20 cm et les racines à 10 cm à partir de la base.


e) Quelques trucs pour la pépinière

Culture en lits : dimensions : hauteur 30 cm - largeur 68 cm
longueur 45 cm
espace sillon 40 cm
couper les racines des touffes à 20 cm
couper la feuille à 30 cm
plantation de 2 - 3 boutures par trou et de 2 - 3 cm de la
couronne (collier)
Culture en sachets plastiques (gaine)
planter 1 -2 tiges par pot
taille des pots : 7 x 12 cm
rendement : 15 - 25 boutures/pot/3-4 mois
Taille et élagage
tailler tous les mois à 30 - 50 cm quand le sol
est bien humide
Récolte
après 6 semaines (saison humide), 3 mois (saison sèche)
les plants ont de bonnes racines et peuvent être transplantés
laisser 3-4 éclats continuer à pousser


f) Plantation des vétivers en ligne

- planter les éclats pendant le début de la saison humide
ou les arroser 2 – 3 mois pendant les autres saisons.
- marquer les points de plantation et repiquer les comme
le riz
- bien enfoncer les racines vers le bas
- la distance entre les plants doit environ être de 10 cm
- planter seulement une ligne de vétiver (en cas de mort
ou de trouées les remplacer immédiatement)
- planter le vétiver après une bonne pluie ou avec un bon
arrosage (le sol doit être bien imbibé d'eau)
- arroser abondamment les plants immédiatement après
leur mise en terre.
NB: Les plants repiqués en pots ont une meilleure
reprise lors des plantations


g) Quelques chiffres de production

- une pépinière bien gérée produit
700 - 800 boutures/m2/an
- un cycle de production peut donner
300 - 400 boutures/m2
- 1 mètre carré de boutures donne
10 - 15 mètres de haie
- lors de la plantation on peut utiliser:
30 boutures par mètre linéaire, ou 10 plantes en
sachet.
Source : http://www.vetiver.org/TVN_Vetiver%20technique_fr.pdf


Les produit de vétiver :




et pour : Santé, Hygiène et Soins du corps ›



Pour plus d’info :

Application Du Systeme Vetiver / Vetiver System Applications: Manuel Technique / Technical Manual [Broché]



  • Broché: 102 pages

  • Editeur : Createspace (juin 2009)

  • Langue : Français

  • ISBN-10: 1442169192

  • ISBN-13: 978-1442169197

Merci,
Equipe de www.unepepiniere.com


Enhanced by Zemanta
 
Top